« On est partis d’un constat : l’insatisfaction client et le manque de transparence », explique Sandra Bohné, dirigeante de Cotoit, fruit de son intrapreneuriat chez Crédit Agricole Centre-Loire.

Cette startup propose le même service de gestion administrative et financièrequ’un syndic classique, mais s’adresse à tous les habitants, propriétaires, bailleurs non-occupants et locataires.

Elle propose notamment uneplateforme collaborative où «chacun peut échanger en amont des AG» voire «dénouer d’éventuelles tensions», précise Emmanuel Poulet, directeur de l’innovation et du logement chez Crédit Agricole Centre-Loire. Sandra Bohné complète : «le numérique permet d’accéder à l’information en temps réel, comme lorsqu’il faut gérer des sinistres».  […]

 Pour lire la suite de l’article : rendez-vous sur le site de La Tribune 

© César Armand