Cet été, vous partirez sans doute en vacances, laissant votre logement inoccupé. Pour rester serein et éviter les risques de cambriolage et autres dégâts, mieux vaut avoir quelques dispositifs de sécurité ! On vous donne quelques astuces pour sécuriser votre copropriété et partir l’esprit léger.

Comment sécuriser sa copropriété ?

Pour éviter les vols et intrusions indésirables, il est indispensable d’avoir une copropriété bien sécurisée. Pour cela, de nombreux dispositifs de sécurité existent.

Du choix en matière de sécurisation

Du plus accessible au plus coûteux, du plus simple à mettre en place au plus réglementé, voici quelques exemples de dispositifs de sécurité à installer en copropriété :

Les étapes pour sécuriser sa copro

Un peu perdu parmi toutes ces installations ? Voici comment procéder pour vous lancer.
Tout d’abord, faites l’état des lieux des accès de votre copro ainsi que des éventuelles défaillances. Toutes les possibilités sont à étudier pour bien sécuriser votre copropriété ! Votre syndic est alors votre meilleur allié ! En effet, selon l’article 18 du 10 juillet 1965, son rôle est « d’administrer l’immeuble, de pourvoir à sa conservation, à sa garde et à son entretien ». Autrement dit, le syndic doit assurer un suivi du système de sécurité de la copropriété.

Ensuite, communiquez avec vos voisins. Discuter des solutions à mettre en place est essentiel pour une sécurisation réussie !

Bon à savoir : C’est justement pour faciliter ce type d’échanges que Cotoit a développé un espace de discussion dans son espace client. Fini les petits mots peu visibles sur le tableau d’affichage. Désormais, le numérique s’invite dans la prise de décision collaborative ! Pour en savoir plus, demandez une démo de l’espace client Cotoit.

Enfin, préparez l’assemblée générale durant laquelle sera votée votre nouveau système de sécurité.

Quelles sont les démarches nécessaires ?

Avant de se lancer dans la mise en place de dispositifs de sécurité au sein d’une copropriété, il est important de se renseigner sur les démarches à suivre. En effet, certaines sont régies par quelques règles.

Au sein d’une copropriété, le choix du système de sécurisation de l’accès devra toujours être voté lors de l’assemblée générale des copropriétaires. L’installation d’un digicode ou d’un système de vidéosurveillance, par exemple, doit obtenir la double majorité qualifiée (plus de 50% du nombre de copropriétaires inscrits sur la feuille de présence).  

Sachez également que la mise en place d’un système de vidéosurveillance est très réglementée : il vous faudra obtenir une autorisation de la préfecture, effectuer une déclaration auprès de la CNIL et informer le public de l’installation de la vidéosurveillance sur le site.

Si vous souhaitez faire clôturer le chemin menant à la copropriété pour installer un portillon à l’entrée, là encore, certaines conditions s’appliquent. Celles-ci sont notamment valables si des personnes exercent une activité professionnelle dans la résidence, ou si le chemin de la copropriété dessert une école ou un bâtiment public par exemple.

Protéger son logement pendant ses vacances : les conseils de Cotoit

Afin d’éviter les mauvaises surprises au retour des vacances, il existe également des mesures de sécurité très simples que chacun peut mettre en place. Voici quelques conseils à ne pas oublier avant de partir :

Vous voilà maintenant informés et rassurés pour profiter pleinement de vos vacances d’été !