Dans une copropriété, on trouve trois grands acteurs qui permettent à l’immeuble de fonctionner au quotidien. Leurs rôles sont très différents mais comme leurs noms se ressemblent, on les confond souvent. Voici quelques précisions pour vous aider à y voir plus clair.

Le syndicat des copropriétaires

D’un côté, il y a le syndicat des copropriétaires : la communauté que forment tous les copropriétaires. C’est une personne morale qui peut prendre des décisions en assemblée générale en votant des travaux, par exemple. Vous êtes copropriétaire ? Vous êtes donc membre du syndicat des copropriétaires.

Le syndic

De l’autre côté se trouve le syndic. C’est le copropriétaire (s’il est syndic bénévole) ou l’entreprise (si c’est un syndic professionnel) chargée de gérer l’immeuble et de faciliter la vie des copropriétaires. Le syndic convoque l’AG, tient la comptabilité de l’immeuble et la liste des copropriétaires à jour. Il commande et suit les travaux votés par les copropriétaires en assemblée générale. Le syndic peut aussi représenter le syndicat des copropriétaires en justice.

Le conseil syndical

Enfin, il y a le conseil syndical. Ce sont des copropriétaires élus par l’assemblée générale pour représenter le syndicat des copropriétaires auprès du syndic. Le conseil syndical assiste et contrôle le syndic. Il contrôle la comptabilité de l’immeuble et peut demander des informations au syndic sur les dépenses. Il prépare aussi l’ordre du jour de l’assemblée générale avec le syndic.

Tout au long de l’année, chacun de ces 3 acteurs de la copropriété assure ses missions :

Missions du syndicat des copropriétaires

Le syndicat des copropriétaires se réunit une fois par an en assemblée générale. Il vote les comptes et les budgets travaux, élit les membres du conseil syndical, approuve la gestion du syndic, élit le syndic.

Le reste de l’année, le syndicat des copropriétaires n’est pas actif, sauf si une assemblée générale extraordinaire est organisée.

Missions du syndic

Le syndic travaille toute l’année au service de la copropriété. Il tient la comptabilité, appelle les charges auprès des copropriétaires, paie les factures aux fournisseurs de l’immeuble. Il commande et suit les travaux décidés en AG ou les travaux urgents, suite à un sinistre par exemple.

Quand un copropriétaire vend son appartement, le syndic transmet toutes les informations nécessaires au notaire.

Lorsque l’année s’est écoulée et qu’une nouvelle AG approche, le syndic prépare l’ordre du jour avec le conseil syndical puis il convoque les copropriétaires par lettre recommandée au moins 21 jours avant la date prévue.

Missions du conseil syndical

Tout au long de l’année, le conseil syndical facilite les échanges entre le syndic et les copropriétaires. Il contrôle et assiste le syndic dans sa gestion, il vérifie que les travaux sont bien effectués.

Avant l’AG, le conseil syndical vérifie les comptes, prépare le budget prévisionnel et fait un bilan de son action pour le présenter lors de l’AG.

Syndicat des copropriétaires, syndic, conseil syndical, se sont eux qui, tout au long de l’année, font vivre votre copropriété. Ce sont les héros de l’histoire de votre immeuble !